Location

location

Kastellórizo (autrement connu comme Kastelórizo ou Megisti) c’est l’île d’Égée la plus à l’Est en Grèce et en même temps la plus orientale de l’Europe.

Antonis et Christina Patiniotis – Mandraki Paradise

Informations générales sur Kastellórizo (Megisti)

Kastellórizo (autrement connu comme Kastelórizo ou Megisti) c’est l’île d’Égée la plus à l’Est en Grèce et en même temps la plus orientale de l’Europe. Elle fait partie du Dodécanèse qui est rattaché à la périphérie de l’Égée-Méridionale. Elle se situe à seulement 1,25 miles des côtes turques, 72 miles de Rhodes, 308 miles d’Athènes, la capitale de la Grèce et 150 miles de Chypre. Sa surface est un peu moins de 9 km² et son littoral s’étale sur environ 20km.

Megisti est le nom officiel de Kastellórizo qui signifie «la plus grande ». Il est dit que le nom dérive soit d’être la plus grande île dans un archipel des petites îles dont la plus connue est l’île de Ro, soit du Roi Megistéas. Le nom actuel Kastellórizo qui signifie forteresse rouge, provient du château rouge (Castello Rosso) qui est construit à l’entrée du port.

Elle est une petite mais très belle île qui comprend un port amphithéâtral et naturel et 250 maisons habitables. Même s’il n’y a que quelques habitants sur l’île, ils vous accueilleront chaleureusement.

Les belles maisons néo-classiques de deux étages avec les portes peintes aux couleurs vives, les balcons de bois et les toits en tuiles, ainsi que les dômes imposants des églises témoignent l’histoire glorieuse de l’île.

À Kastellórizo vous apprécierez la cuisine locale, la mer et le climat chaud éloignés de l’agitation de la ville. Pendant votre séjour vous aurez l’opportunité d’apprécier pas seulement du poisson frais aux restaurants à côté de la mer mais aussi une variété de desserts traditionnels locaux comme « katoumaria », « strava » et « halva ».

Pour vous baigner vous pouvez visiter Agios Yeorgios, Agios Stefanos, Plakes et Mandraki.

Attractions

À part son passé glorieux, l’île de Kastellórizo offre des randonnées pédestres et des chemins pour faire des promenades. Il y a aussi plusieurs attractions à visiter qui offrent un aperçu du passé de l’île.

La Cathédrale de Saint Constantin et Sainte-Hélène (1835)

La grande cathédrale de Saint Constantin et Sainte-Hélène, les saints patrons de l’île, est construite à l'endroit le plus important de l'île juste au-dessus de Mandraki. C'est un joyau brillant religieux et architectural, étroitement liée à la vie sociale et culturelle de Kastellorizo, depuis sa fondation jusqu'à nos jours. C'est une église d'art unique, avec une basilique à trois nefs, icônes riches, les icônes des écrans de marbre et un grand clocher en marbre.

Le toit de la cathédrale se trouve sur douze énormes piliers monolithiques en granit, portées en particulier de Patara (Lycées) en 1835, quand la cathédrale historique a été construit. Selon la tradition, ces piliers sont de l'ancien Temple de Pythius Apollo.

La tombe Lycienne

Les Lyciens du mot grec « lykos » qui signifie loup, étaient les habitants de la région de Lycie en Asie Mineure, en face de l’île de Kastellórizo. Le nom provient de leur dieu, Apollo le lycien qui était adoré comme un loup. La tombe qui sa structure s’avère être en très bon état, remonte au 4e siècle av.J.C et elle est taillée tout juste aux pieds du château.

Palaiokastro

Sur le côté ouest de Kastellórizo est le monument le plus ancien et important de l'île - Palaiokastro. Il s'agit d'une ancienne colonie avec beaucoup de vestiges de bâtiments et de citernes d'eau. Sur acropole, les restes d'un temple Dorique du 3ème siècle avant Jésus-Christ il y a une inscription qui mentionne le nom de Megisti. Dans la région, à l'emplacement de Limenari, il y a des vestiges des murs de Cyclopéen.

La grotte bleue

Une grotte aquatique célèbre de Kastellórizo avec un des phénomènes géologiques des plus rares, et une des formations de stalactites des plus étonnantes de la planète. Rien que pour découvrir cette grotte unique, Kastellórizo vaut le détour. Aussi connu sous le nom de « Parastas Cave» ou «Fokiali" - en raison des foques (fokia en grec) qui vivent à l'intérieur, ce sont les grottes les plus importantes et les plus belles de la Grèce et la plus fantasmagorique de la mer Méditerranée.

La grotte est située au sud de l'île, elle fait 75m de long (à l'intérieur) 40m de hauteur, avec 35m de large avec une entrée minuscule, à peine la hauteur d'un petit bateau qui peut seulement passer par la bouche par mer calme et à l'aube. L'eau de la grotte, est comme un immense miroir bleu-irisé, à travers lequel les reflets semblent éclairer cet immense palais féerique garni d'innombrables stalactites aux couleurs différentes.

Le Musée

Il est situé à proximité des vestiges du château et qui abrite des objets de grande valeur à des périodes de temps différentes ainsi que des objets d'art populaire. Vous pouvez regarder tous les jours (sauf lundi) à midi des vidéos avec l’histoire de l’île.

Saint George de la montagne (tou vounou)

Après avoir marché le long des ruelles pavées du port, il vaut la peine de monter les 401 marches qui mènent au monastère de Saint-Georges Tou Vounou (comme l’appellent les locaux). Il est situé dans la zone de Palaiokastro et d'énormes pierres naturelles qui l'entourent. À l'intérieur du monastère il y a des catacombes ainsi qu’un petit monastère de Saint Charalambos. En montant ou descendant vous pouvez prendre des photos magnifiques de l’île et du port

L'îlot de Ro

Situé sur le côté sud-ouest de l'île de Kastellórizo, un îlot appelé Ro que vous ne pouvez visiter qu'en bateau. Bien connu pour son "Lady of Ro" La femme de Ro était la seule habitante, et pendant des décennies a levé les couleurs du drapeau grec chaque matin.

Festivals et coutumes

Saint Constantin et Sainte-Hélène sont les saints patrons de l’île et leur fête est le 21 mai. En leur honneur il y a une messe festive suivie par une grande célébration et un orchestre live.

Néanmoins, le festivale le plus important de l’île est le 20 juillet, la fête du Prophète Élie. Ce jour-là les habitants ont la coutume de faire tomber des gens à l’eau, avec leurs vêtements. En même temps il y a une grande célébration au centre du village avec un orchestre live.

Le 15 août c’est la fête de la Vierge Marie dans la région de « Chorafia ». Il y a une messe festive suivie par une fête avec un orchestre live. Le 13 septembre c’est la fête de la libération de l’île et son intégration à la Grèce.

Nos coutumes et le paysage traditionnel de l’île attirent beaucoup de monde surtout de l’étranger, pour réaliser des mariages et des baptêmes.